This site has limited support for your browser. We recommend switching to Edge, Chrome, Safari, or Firefox.

In the kitchen of Marc Venot

Marc Venot

Peux-tu nous dire quelques mots sur toi ?

Je suis Marc Venot, j'ai 43 ans. J'ai trois enfant, je vis à Saint-Ouen et travaille à Paris dans mon studio en haut de Belleville.

Qu'est-ce qui t'a conduit à faire du design industriel ton métier ?

Je suis depuis mon enfance fasciné par les objets et surtout par la manière dont ceux-ci sont fabriqués et assemblés. 

Je démontais la plupart de mes jouets pour les comprendre quand j'étais petit, je reste encore aujourd'hui un grand démonteur et réparateur. Après un DEUG de mathématique et de physique, je suis entré à l'ENSCI / Les Ateliers ( Ecole Nationale supérieur de Création industrielle ). Cette école a été une révélation pour moi et je suis devenu designer industriel.

J'ai travaillé pendant 6 ans dans une agence à Paris en tant que chef de projet et puis j'ai ouvert mon propre studio de design il y a 11 ans.

Quelles sont les maisons avec lesquelles tu as travaillé ?

Je travaille pour des marques telles que Normann Copenhagen, Thonet, Ligne Roset, EO, Nobodinoz ...

Est-ce ta première incursion dans les ustensiles de cuisine ?

Pas du tout ! Il y a tellement de possibilité dans le monde des ustensiles. J'ai travaillé pour le groupe SEB quand je travaillais en agence, et j'ai également travaillé plus de 10 ans avec la marque française Mastrad pour qui j'ai dessiné beaucoup d'ustensiles de cuisine.

Peux-tu nous dire ce qui t'a convaincu de bosser avec Atma dans le cadre de ce projet ?

In the kitchen of Marc Venot

La démarche et la philosophie de Victor et Romain derrière la marque Atma m'ont tout de suite intéressé. Le travail sur des matériaux simples et nobles, la recherche d'un dessin intemporel qui va à l'essentiel de l'objet, et des produits in fine utiles et honnêtes.

In the kitchen of Marc Venot

Est-ce que tu cuisines ? et surtout à quelles occasions ?

J'ai trois enfants donc je cuisine presque tous les jours ! Il faut aller vite, faire simple et bon. Et le weekend, quand j'ai plus de temps, j'aime me lancer dans des recettes un peu plus sophistiquées, ce n'est pas toujours une réussite mais le plaisir du fait maison et du partage est essentiel. 

Peux-tu nous dévoiler ta recette fétiche ?

Ce n'est plus vraiment la saison mais ma recette fétiche est la blanquette de veau. Le plat chaleureux par excellence et une préparation avec des légumes de saison, qu'on prend le temps de bien choisir. Des petits légumes, de la viande, de la farine, du vin banc, tout ça généreusement, on ne peut pas s'en lasser.

Quel est ton ustensile préféré ? Et pourquoi ?

J'ai un vieux presse légume Moulinex ( une moulinette ) avec lequel je presse ma purée. Pas très pratique, et super galère à laver et à ranger, mais à chaque fois que je l'utilise je pense à ma grand-mère. C'est ça la cuisine ce sont les souvenirs.

In the kitchen of Marc Venot

Quel est ton ingrédient magique ou ce que tu as toujours dans ton frigo ?

Une bonne bière... c'est hyper important de bien s'hydrater quand on cuisine :). Pour être plus sérieux, je suis un grand amateur de coriandre, je pourrais en mettre dans tous les plats.

Pour terminer partage nous une chanson qui te donne envie de te mettre derrière les fourneaux ?

Un bon vinyle de Nina Simone : " My baby just cares for me ". Avec une blanquette sur le feu :)

In the kitchen of Marc Venot
In the kitchen of Marc Venot
In the kitchen of Marc Venot
In the kitchen of Marc Venot

1 comment

Eloy

Bravo !
Articles très intéressants

Leave a comment

La brigade du kiff

Cart

No more products available for purchase